Les fournisseurs de technologies, partenaires essentiels de la chaine de valeur de l’opération sanitaire

novembre 18, 2020
Une tribune par Philippe Billet, Directeur Général Ascom France et Iberia

Sur le secteur de la santé, les fournisseurs de technologies ne sont pas directement connectés avec la problématique du Covid. Nous existons pour faciliter la vie des personnels soignants dans les établissements, c’est-à-dire leur permettre de gérer au mieux leur mission et leurs activités auprès des patients. Notre challenge dans l’écosystème de santé est organisationnel: une bonne organisation permet d'assurer une prise en charge des patients de qualité et garantir des conditions de travail optimisées pour le personnel soignant.

En effet, le débat de l’hôpital aujourd’hui, c’est en partie celui des sous-effectifs chroniques. Comment rendre le quotidien plus supportable ? A fortiori dans un contexte de crise et d’afflux massif de patients ? Rendre ce quotidien plus agréable, le simplifier pour gagner en efficacité, telle est la mission prioritaire du fournisseur en technologies.

Les flux d’informations, une problématique au cœur du quotidien des soignants

Dans le cadre de cette mission, la gestion des flux d’informations est primordiale pour rendre le personnel soignant plus efficace. La mise en place d’un système de communication intelligent et de gestion d’alertes répond à plusieurs enjeux d’organisation et de sécurité majeurs en phase avec le quotidien du personnel hospitalier.

Tout d’abord, la mise en place d’alarmes à tort et à travers peut entrainer une stimulation sonore excessive et peut soit empêcher le personnel d’entendre une alarme particulière soit l’amener à ne plus notifier les alertes ! Une chose en entrainant une autre, une communication inefficace peut conduire à un diagnostic erroné et un traitement non adapté (ou retardé).

De plus, c’est toute la dimension humaine et la prise en charge des patients qui est impactée par une mauvaise gestion des flux d’information : des patients en chaise roulante en attente de transfert, des délais et des incompréhensions lors des tours de gardes ou encore la modification régulière des équipes complexifient fortement les relations entre soignants et patients. Une prise en charge et des soins irréguliers peuvent transformer une expérience hospitalière en un vécu terrifiant, source de confusion, surtout pour les personnes âgées et les patients souffrant de pathologies mentales. Et lors d'événements dramatiques, comme c’est le cas en ce moment en période de crise sanitaire, informer et rassurer les patients et leurs familles devient une mission quasi impossible.

Un rôle clé en période de Covid

Les fournisseurs de technologies vont jouer un rôle clé sur le Covid concernant les remontées d’alarmes médicales dans les unités de soins intensifs et de réanimation. Et surtout amener du confort et de l’efficacité au personnel et mobiliser plus rapidement les ressources. Le personnel soignant fait face à une problématique largement commentée ces derniers mois, à savoir gérer les places disponibles dans les unités nouvellement créées. Et en parallèle, les soignants sont sur sollicités.

En effet, une unité Covid-19, où les appareils de monitoring et les thérapies ventilatoires génèrent beaucoup d'alarmes donnent pour résultat des soignants constamment sur le qui-vive. La technologie permet d'externaliser et gérer les alarmes biomédicales liées aux équipements de monitoring, ventilation, perfusion, oxygénation, dialyse et de suivre l'évolution des constantes vitales depuis de grands écrans de report interactifs ou directement depuis le smartphone professionnel des soignants. La technologie de gestion des flux d'information leur permet en outre de mieux répartir les charges entre le personnel soignant (et donc de réduire la fatigue pour un meilleur jugement et diagnostic) et libérer de l'espace pour multiplier les capacités d'accueil en réanimation.

En somme, si notre mission en cette période consiste à faire gagner les unités de soin en efficacité, nous restons surtout aux côtés des soignants pour les aider, eux-aussi, à respirer.

  • Nous n'avons pas assez d'informations pour le moment

warning-icon
There is no item to show, or the component is misconfigured!